Permanences téléphoniques

Ligne d'écoute :
04 76 47 90 93  
 
Mardi 3 et 17 septembre de 12h30 à 14h30
 

Ateliers théâtre

Un entretien individuel est nécessaire pour participer aux ateliers théâtre.

Pause estivale des ateliers de Théâtre.

Groupes de parole

Un entretien individuel est nécessaire pour participer aux groupes de paroles.  

Victimes :
Mardi 3 septembre de 18h35 à 20h35
 
Proches :
Lundi 26 août à 20h30

Ateliers yoga

Pause estivale, reprise des ateliers le 25 septembre.

Pour s'inscrire, merci de joindre l'intervenante au 06 79 42 08 94.

Permanences Bibliothèque

Les jeudis 18 et 25 juillet de 16h30 à 18h00

Etre bénévole dans l’association SOS INCESTE POUR REVIVRE, cela m’engage !

Je suis professionnel·le spécialisé·e dans le soin du psychotrauma, avocat·e aux côtés des personnes victimes de violences sexuelles ou des parents protecteurs, professionnel·le dans le domaine de la protection de l’enfance, ou encore intervenant·e formé·e à des techniques d’expression psycho-corporelle à visée thérapeutique, et je souhaiterais apporter bénévolement mon soutien à l’association et aux personnes victimes ou proches de victimes d’inceste.

 

Je suis concerné·e et je veux être bénévole précisément à SOS INCESTE POUR REVIVRE 

 

Parce que j’ai été moi-même victime d’inceste ou que j’ai souffert d’un climat incestuel, et que cela m’a plongé·e dans la souffrance… ? Parce que mes enfants ont subi cette violence impensable, insupportable… ? Parce que je me suis senti·e démuni·e, impuissant·e face à la violence commise sur mes proches… ? Parce que la violence que j’ai subie ressemble à celle de celles et ceux qui ont subi cette trahison des personnes en charge de leur protection… ?  Parce que, je ne sais pas pourquoi, mais c’est contre cette souffrance-là que je veux me battre… ?

 

 

Sur notre chemin, nous avons parfois trouvé quelqu’un·e, un·e ami·e, un·e professionnel·le, une association, qui a su nous écouter, nous accueillir tel·les que nous étions, nous permettre de revenir à la vie…  Nous aider à passer de la Survie à la Vie !

Devenir bénévole, c’est donner quelque chose de précieux qui nous a été donné et que nous avons fait grandir jusqu’à pouvoir le partager ; c’est avoir suffisamment reçu pour pouvoir, à son tour, donner ; C’est s’être donné suffisamment à soi-même pour pouvoir, un jour, se tourner vers les autres ;

Devenir bénévole, c’est aussi continuer sur ce chemin de reconstruction que nous avons emprunté des années plus tôt…

Agir bénévolement pour celles et ceux dont la souffrance fait écho à celle que nous avons ressentie nous aide à développer notre estime de nous-même ; elle nous apporte une forme de reconnaissance ; elle donne du sens à notre vie ; elle nous aide encore à transformer la souffrance en quelque chose de beau, d’utile, de constructif ; Elle nous mène encore au-delà, sur notre chemin de résilience.

Alors concrètement, devenir bénévole, cela m’engage comment ?

Ø Je m’engage sur la durée…  Au moins pour 2 ans, parce que, moins, cela n’a pas de sens étant donné l’investissement de part et d’autre. Après une période de rencontre, d’observation, de quelques semaines pendant lesquelles je m’assure que je partage les valeurs de l’association, que les axes de travail choisis par le collectif me conviennent, que nous arrivons à travailler ensemble… je m’engage !

 

Je peux contribuer de manières différentes aux actions de l’association et choisir de faire ce qui me correspond le mieux, ce qui a du sens pour moi, ce pour quoi je me sens disponible…

 

Je me mobilise

·      soit en participant à l’écoute des personnes en demande de soutien

Ø  Déjà sensibilisé·e aux problématiques des violences sexuelles et de l’inceste, je me forme à l’écoute, d’abord sur le terrain pour devenir co-écoutant·e, puis en participant à une formation organisée par le Conseil Départemental (et SOS Amitiés) sur quatre samedis, pour devenir écoutant·e. Cela me demande du temps sur mes week-ends et d’oser me mettre en situation au travers d’exercices.

Ø Dès lors que je fais de l’écoute ou de la co-écoute, je m’engage à participer à la supervision mensuelle qui a lieu à Grenoble, à la Maison des Associations. La bienveillance du groupe de bénévoles et de la psychologue m’assure une sécurité psychique pendant ces temps de partage.

 

·      soit en étant active ou actif au cœur des décisions concernant les axes de développement de l’association et ses projets

Ø  Parce que je m’intéresse aux actions de l’association, je participe aux réunions de bureau (ou de C.A.) élargies aux bénévoles. Ces rencontres sont mensuelles ; elles ont lieu en soirée, et le plus souvent en distanciel.

 

·      soit en représentant l’association auprès de nos partenaires et en participant au développement de notre réseau

Ø  Parce que je souhaite que l’association soit utile, au centre d’un réseau associatif et institutionnel, je me mobilise pour participer à des rencontres (forums des associations, rencontres avec d’autres associations, etc.).

 

·      soit en m’associant à celles et ceux qui œuvrent pour faire « bouger » les lois

Ø  Je soutiens qu’il est important d’œuvrer sur le plan social et juridique pour que les nouvelles lois aient une application concrète, et pour proposer de nouvelles dispositions si nécessaire

 

·      soit en participant à l’effort de recherche des subventions

Ø  J’ai conscience que notre association fonctionne grâce aux subventions que nous attribuent des organismes, des collectivités, et j’œuvre en ce sens.

 

·      et en étant présent·e dans l’instance de décision annuelle

Ø  Une fois par an, je participe à l’Assemblée Générale.

 

Après un temps nécessaire et suffisant (défini dans nos statuts), si je le souhaite, je peux demander à faire partie du Conseil d’Administration.

·       et alors, plusieurs fois par an, je participe aux réunions du Conseil d’Administration élargies ou non aux autres bénévoles.

 

Et l’association s’engage aussi…

 A vous accueillir, vous écouter, partager avec vous, respecter votre rythme, vos valeurs, vous permettre d’être acteur ou actrice dans le combat qui nous unit.

 

 

Vous voulez nous envoyer une demande pour devenir bénévole ? Contactez-nous.

 

Vous êtes en formation

et vous souhaitez, en tant que futur·e professionnel·le, développer vos compétences d'écoute des personnes victimes d'inceste et acquérir une meilleure compréhension de leurs besoins ? SOS Inceste Pour Revivre, dans son action militante, se propose de vous accueillir aux côtés de ses bénévoles écoutants.

Je souhaite me former dans l’association, cela m’engage !

·      Je m’engage sur une durée définie (d’au moins une année scolaire) avec les membres de l’association

·      Je suis présent·e aux permanences d’écoute auxquelles je m’inscris et je respecte la charte de confidentialité des écoutant·es.

·      Je suis présent·e aux supervisions mensuelles.

·      Je rends compte de mon travail à l’association par la rédaction d’une synthèse de participation que je remets à mon tuteur ou ma tutrice de formation au sein de l’association.

·      Je cite l’association dans mes écrits lorsque je fais référence à des situations rencontrées dans le cadre de l’association.

 

ü Vous êtes en formation et vous voulez être accueilli·e aux côtés des écoutants, vous pouvez nous contacter

 

Accéder à l'Espace Adhérents

Nos coordonnées

SOS Inceste Pour REVIVRE
Maison des Associations, 6 rue Berthe de Boissieux - 38000 Grenoble
Ligne administrative seulement : 06 52 35 98 44

 [email protected]

Pour nous suivre

tw